L'Echographie Obstétricale

Comment ça marche ?

L’échographie obstétricale utilise des ultra-sons. Ils sont produits par une sonde placée sur la peau de la patiente : Il s passent à travers la peau grâce à un gel de contact et sont réfléchis partiellement par les organes qu’ils traversent. Les ultra-sons réfléchis sont enregistrés par la sonde et permettent de créer l’image en coupe visible sur l’écran.
Les images d’échographie sont le plus souvent monochromes.
Les liquides purs se laissent traverser par les ultra-sons. Ils sont noirs sur l’écran.
Les liquides avec particules réfléchissent faiblement les ultra-sons ils sont gris et plus ou moins homogènes.
L’os, les calcifications ne laissent pas passer les ultra-sons et les réfléchissent, ils sont blancs sur l’image. Aucun signal n’est visible en arrière.
Les tissus mous des organes pleins laissent plus ou moins passer les ultra-sons, sont plus ou moins homogènes, ils apparaissent gris.

L’air empêche la propagation des ultra-sons. Le gel échographique que le médecin place sur la zone à étudier permet d’éviter la présence d’air entre la sonde et la peau.
La vessie pleine permet de visualiser les organes pelviens à travers l’eau que contient la vessie, et refoule les anses digestives en dehors de la zone à explorer.

Comment se déroule l’examen ?

Vous avez signalé votre arrivée à l’accueil, vous serez dirigé vers la salle d’attente.
Après vous avoir fait entre dans la cabine de déshabillage, le médecin vous demandera de retirer les vêtements gênants pour le déroulement de l’examen.

Pendant l'échographie obstétricale, vous êtes couchée sur le dos, le médecin passe en appuyant sur la partie du corps à examiner une sonde lui permettant de visualiser le foetus. Il peut vous demander de modifier votre position ou votre respiration pour mieux visualiser les organes.
Pour augmenter la précision de certains examens, pour être au plus près des organes à étudier, une sonde spéciale protégée peut être introduite dans le vagin (voie endo-vaginale) en début de grossesse.

La durée de l’examen varie selon le terme mais dure au moins 30 minutes.

Pendant l’examen le médecin réalise plusieurs images qui seront imprimées sur un film et jointes au compte-rendu qu’il dictera après votre examen.

Est-ce dangereux ?

Aucun effet indésirable néfaste n’a été observé chez les patients surveillés par échographie. Le principe de précaution suffit à imposer par prudence de réduire le temps d’exposition aux ultra-sons à celui strictement nécessaire au diagnostic médical, notamment pour les échographies fœtales.

Quand peut-on avoir les résultats ?

Le médecin radiologue après avoir revu votre examen, en fait l’interprétation.

Vous pouvez :
  • Attendre voter dossier, qui vous sera remis par la secrétaire.
  • Revenir les chercher aux heures d’ouverture du secrétariat :
    Du lundi au vendredi de 8.30 heures à 19 heures, le samedi de 9 heures à 13 heures.

Seul votre médecin pourra vous donner un résultat complet à l’aide des autres examens qui a demandés.

Trois échographies obstétricales sont, en règle, pratiquées au cours de la grossesse au cours de la 12ème, 22ème et 32ème semaine d’aménorrhée.

L’âge de la grossesse est exprimé en semaines d’aménorrhée. Le début de la grossesse est comptabilisé à partir du 14ème jour après le début des dernières règles normales.

L’examen au cours de la grossesse comporte quatre parties dont l’importance relative varie avec le terme :
  • Appréciation de la vitalité.
  • Etude biométrique et de la croissance.
  • Analyse morphologie de certains organes.
  • Environnement du fœtus.

La réunion de tous ces éléments constitue un bilan de santé de votre enfant, inaccessible par toute autre méthode. Cependant tout bilan échographique à des limites. La durée de l’examen n’est pas prévisible et dépend des conditions locales et de la complexité du bilan.

La première échographie obstétricale (12 semaines d’aménorrhée) a pour but de confirmer le siège intra-utérin de la grossesse, de connaître le nombre d’embryons, de prendre les mensurations pour apprécier la date exacte du début de la grossesse (à quelques jours près), de s’assurer de son évolutivité et d’observer les battements cardiaques.

La deuxième échographie obstétricale (22 semaines d’aménorrhée) a pour but de mesurer le fœtus (biométrie) pour apprécier sa croissance, d’apprécier la forme et la position des différents organes (morphologie), d’étudier le flux artériel au niveau du cordon ombilical.

La troisième échographie obstétricale ( 32 semaines d’aménorrhée) a pour but d’apprécier la croissance fœtale, la position du fœtus, du placenta, l’aspect des différents organes.

Pour la bonne réalisation de ces échographies, il faut venir la vessie pleine (envie d’uriner) et ne pas mettre de crème sur le ventre les 3 jours précédents l’examen.